La révolution est en marche, mais ce n’est que le début

Remémorons-nous un petit peu l’histoire d’Internet en simplifié.

À partir de 1962, le ministère de la Défense américain souhaite mettre en place un réseau de communication militaire. Son objectif est de créer un réseau qui puisse continuer de fonctionner en cas d’attaque nucléaire massive.

Pour rappel, en 1962, nous sommes en pleine guerre froide. Ce réseau est opérationnel à partir du 20 septembre 1969 et s’appelle ARPANET.

Il permet de relier au départ deux universités, celle de Californie avec celle de Stanford. Le premier message envoyé est le mot « login », qui est envoyé sur ce réseau le 29 octobre 1969. À partir de 1980, ARPANET se divise en deux réseaux distincts : l’un militaire et l’autre civil.

Ce dernier va se déployer à partir de janvier 1983 grâce à l’arrivée d’un protocole créé par Vinton Cerf, le TCP-IP : «  Transport, Control, Protocol, Internet Protocol  ». Il permet une simplification de l’envoi et de la réception d’informations.

À partir de 1984, ce réseau compte déjà plus de 1000 ordinateurs reliés à travers le monde (principalement des laboratoires de recherches et des universités).

Mais ce n’est toujours qu’un...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
MB3WM.PNG
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Comparons le Web à d'autres révolutions technologiques