Réflectométrie optique Réflectométrie optique

1. Réflectométrie et réflectomètres

a. Principe de la réflectométrie

La réflectométrie s’appuie sur un équipement, le réflectomètre, qui fonctionne à la manière d’un "échomètre". Il envoie une impulsion lumineuse ; il mesure ce qui revient en retour et le présente sous forme de courbes dont les données peuvent être récupérées, stockées et traitées.

Le test se fait à partir d’une extrémité et va caractériser la fibre de bout en bout en localisant et mesurant chaque événement.

images/07_03.png

Schéma de principe de la réflectométrie

Trace typique d’un réflectomètre

Rattaché à une base de temps, le réflectomètre permet de qualifier en distance les différents évènements rencontrés sur la fibre optique :

  • Longueur totale de la fibre ou cassures.

  • Atténuation totale ou par tronçons.

  • Pertes et emplacement des épissures mécaniques et épissures par fusions.

  • Pertes, réflectance et emplacement des connecteurs optiques.

  • Pertes et emplacement des contraintes subies par la fibre optique, par comparaison à d’autres types de pertes...

images/07_04.png

Exemple de trace d’un lien optique

Cette trace est ainsi une véritable "cartographie" de la fibre optique...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EP3FIB.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Photométrie optique
Suivant
Spectrométrie optique