Sommaire

Les types de données

Nous abordons dans cette section les types de données les plus utilisés pour la description des colonnes d’une table. Il existe trois grandes familles de données : numérique, caractère (ou alphanumérique) et temporelle (dates et heures).

Chaque SGBDR a décliné des types spécifiques pour un besoin précis comme les types géographiques, ou pour des problématiques de stockage. Le type choisi dépendra donc de la précision recherchée, tout en tenant compte de la taille nécessaire pour stocker la donnée. Un bon compromis permet d’accéder rapidement à la valeur.

1. Numériques

Les types numériques permettent de définir si l’on souhaite un entier, un décimal ou un nombre à virgule flottante.

Les nombres entiers

Type

Précision

Stockage (octets)

BDD

TINYINT

0 à 255

1

SQL Server

TINYINT

0 à 255 ou -128 à 127

1

MySQL

SMALLINT

-32 768 à 32 768 ou 0 à 65 535

2

SQL Server, PostgreSQLL

SMALLINT

-32 768 à 32 768 ou 0 à 65 535 pour MySQL

2

MySQL

SMALLSERIAL

1 à 32 767. Entier à incrémentation automatique

2

PostgreSQL

MEDIUMINT

-8 388 608 à 8 388 607 ou 0 à 16 777 215

3

MySQL

INT ou INTEGER

-2 147 483 648 à 2 147 483 647 ou 0 à 4 294 967 295

4

SQL Server, PostgreSQL

INT(p)

-2 147 483 648 ...