Optimiser l’accès aux périphériques de stockage

Linux peut gérer une grande variété de périphériques de stockage, locaux ou distants. Selon le type de périphérique et le type d’utilisation, il peut s’avérer nécessaire de modifier les paramètres de configuration de l’accès au périphérique afin d’optimiser les performances. De nombreux outils et commandes sont à la disposition de l’administrateur pour configurer et surveiller les ressources de stockage de ses systèmes.

1. Gestion des disques durs locaux

L’administrateur doit pouvoir déterminer les périphériques locaux de stockage reconnus par le système, lister leurs caractéristiques et, éventuellement, modifier leur configuration pour améliorer les performances en entrées-sorties ou corriger d’éventuels conflits. Il doit être également à même de déterminer quels sont les types de périphériques de stockage gérables par le système, en fonction des pilotes installés, et si nécessaire savoir installer de nouveaux pilotes.

a. Détermination des fichiers spéciaux Fichier:spécial

Sur Linux, chaque périphérique de stockage est géré par l’intermédiaire d’un fichier spécial en mode bloc, associé au pilote chargé de ce type...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE4C2LIN.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Configuration des disques RAID
Suivant
Logical Volume Manager