Sommaire

Les bases de données

Dans une instance de PostgreSQL, une base de données est un conteneur. Elle contient des schémas, des tables, des index et tous les objets utiles à une application. Elle accueille aussi les connexions depuis les applications clientes. En effet, lorsqu’une connexion est ouverte sur une base de données particulière, il n’est pas possible d’utiliser directement des objets créés dans d’autres bases de données.

Il est donc important de répartir correctement les objets et données des applications dans les bases de données, notamment en utilisant la notion de schéma. La création d’une base de données peut s’effectuer avec l’ordre CREATE DATABASE ou avec la commande du système d’exploitation createdb.

Quelques paramètres permettent de personnaliser la création d’une base de données :

  • Pour créer une base de données, il est nécessaire d’être superutilisateur ou d’avoir le privilège CREATEDB. En revanche, il est possible de transmettre l’appartenance à un utilisateur non privilégié, avec l’option OWNER. L’option de la commande createdb est -O ou --owner.

  • La base de données template1 sert de modèle par défaut pour la création d’une autre base de données. Pour chaque base créée avec ce modèle, une copie de template1 est faite, pour ...