Outils d’installation d’un paquet

1. Utilitaire dpkg

Cette commande constitue le premier niveau (appelé aussi bas niveau) de manipulation des paquets. Elle s’utilise directement en ligne de commande dans un shell (interpréteur de lignes de commande) ou indirectement par des outils de gestion de paquets dits de haut niveau. Elle permet l’installation ou la désinstallation d’un paquet présent dans un répertoire du système de fichiers.

Cette commande s’emploie plus particulièrement dans le cas d’un paquet fourni par un éditeur, ou bien absent des serveurs de dépôts, (ou alors obsolète) et ne comportant généralement pas de dépendances car, à la différence d’APT, dpkg est incapable de résoudre automatiquement les problèmes de dépendances entre les paquets.

Installation d’un paquet

Syntaxe :


dpkg -i <paquet...> ou dpkg --install <paquet...>
 

Dpkg peut échouer lors de l’installation d’un paquet : dépendances manquantes ou conflictuelles, etc. S’il manque une dépendance, il suffira de l’installer, puis de retenter l’installation. Le manuel en ligne (commande man dpkg) donne des options pour passer outre les vérifications de dpkg.

Voici les principales :

  1. --force-depends : change tous les problèmes de dépendance en avertissements.

  2. --force-downgrade : remplace un paquet installé avec celui d’une version...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI9DLIN.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Paquets Debian et mises à jour du système
Suivant
Mise à jour et initialisation du serveur