Sommaire

La puissance de Power Pivot

Introduction

Pour réaliser des analyses et des tableaux de bord, le reflexe premier de la majorité des utilisateurs est d’utiliser Excel, car ils parviennent toujours à leur fin.

Excel souffre cependant d’inconvénients majeurs, qui sont souvent sous-estimés. En effet votre directeur va remarquer les beaux graphiques que vous lui remettez, mais pas le mois de travail associé pour les réaliser, ni la semaine de travail mensuelle pour effectuer les mises à jour, créer de nouveaux onglets, recréer des formules, réaliser des copier-coller sans fin.

Excel est un formidable outil puissant et souple ce qui en fait sa force mais aussi sa faiblesse. Un tableau Excel est souvent un « bazar ambulant » : des formules dans tous les coins, des macros par-ci, par-là, des formules modifiées sur certaines lignes et pas d’autres, des formules écrasées, etc.

Cela provoque d’énormes inconvénients tels des taux d’erreurs importants et la difficulté de maintenir les tableaux, ce qui est souvent rédhibitoire pour les informaticiens et pour les managers qui s’appuient régulièrement sur des données erronées.

D’un autre côté, pour réaliser des analyses nous avons les solutions BI traditionnelles, notamment SSAS chez Microsoft pour la partie analyse proprement dite, gérées et planifiées par le service informatique. ...