Sommaire

Clients

Plusieurs outils destinés aux administrateurs de bases de données sont fournis, certains avec le serveur, d’autres comme des projets externes à PostgreSQL. Dans tous les cas, ces outils utilisent le même protocole client/serveur utilisé pour les applications. Ce protocole est implémenté par une bibliothèque fournie par PostgreSQL : libpq. Certains langages fournissent une implémentation native du protocole, par l’intermédaire d’un pilote, comme le pilote JDBC du langage Java.

1. Les options de connexions

Les options de connexions à une instance PostgreSQL sont communes à tous les clients, car elles dépendent en fait du protocole client/serveur. Ces options sont :

  • Le nom d’hôte ou l’adresse IP de l’instance PostgreSQL. Ce paramètre peut aussi être le chemin du socket Unix.

  • Le port TCP de l’instance PostgreSQL. La valeur par défaut est 5432.

  • Le nom de la base de données dans l’instance à laquelle on veut se connecter. En effet, on se connecte toujours à une base de données d’une instance, et non pas à une instance seule.

  • Le rôle interne à l’instance PostgreSQL.

Les options suivantes peuvent être utilisées pour ouvrir une connexion à un serveur :

  • -h nomhôte, --host nomhôte : indique le nom d’hôte ou l’adresse IP du serveur. Cette option permet donc de se connecter à un serveur distant, c’est-à-dire ...