Utiliser syslog

Problème

Vous souhaitez utiliser le journal système pour stocker les messages issus de votre programme.

Solution

Utilisez syslog() comme fprintf() avec comme seule différence le premier argument qui indique le niveau d’erreur et le domaine (facility).

Discussion

Pour utiliser syslog(), il est inutile d’ouvrir un fichier ou de préparer quoi que ce soit. Cela rend cette fonction très simple d’utilisation. Son premier argument est défini par un OU logique (symbole |) d’un niveau d’erreur et d’un domaine parmi ceux-ci :


/* Niveau d'erreur */ 
LOG_EMERG       /* Niveau de panique, habituellement envoyé à 
                 * tous les utilisateurs. */ 
LOG_ALERT       /* Niveau d'alerte nécessitant habituellement 
                 * une correction immédiate. */ 
LOG_CRIT        /* Niveau critique. */ 
LOG_ERR         /* Messages d'erreur. */ 
LOG_WARNING     /* Messages d'avertissement. */ 
LOG_NOTICE      /* Messages de points remarquables. */ 
LOG_INFO        /* Messages d'information. */ 
LOG_DEBUG       /* Messages de débogage. */ 
 
/* Domaines */ 
LOG_AUTH        /* Authentification : login(1), su(1), getty(8), etc. */ 
LOG_AUTHPRIV    /* Comme LOG_AUTH, mais à destination d'un fichier 
                 * avec des permissions restreintes. */ 
LOG_CONSOLE     /* Message à destination de /dev/console, écrits 
                 * par le pilote de console du noyau. */ 
LOG_CRON        /* Le processus résident cron. */ 
LOG_DAEMON...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI3CACT.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Créer une fonction de journalisation
Suivant
Introduction