Le traitement automatique des langues naturelles

1. Introduction

a. Présentation

Le traitement automatique du langage (TAL) est avant tout utilisé sur des langages formels. Il s’agit d’une application d’un domaine des mathématiques qui s’attache à définir des « langages » avec des grammaires formelles : un ensemble de règles permettant de construire, de valider, d’interpréter, etc. des « textes » au sens très large du terme. TAL

Les langages informatiques sont un type de langage formel. Les compilateurs et interpréteurs sont des programmes dédiés à l’analyse d’un code source pour un langage donné.

Les langages formels sont à opposer aux « langages naturels », les langages utilisés « naturellement par les humains », c’est-à-dire qui ont évolué selon les usages, les régions, etc. au cours des siècles. Les « langues » utilisées pour communiquer telles que le français, l’anglais, etc. font partie du langage naturel. Langage naturel

Le traitement automatique du langage naturel (TALN) hérite évidemment des techniques et méthodes appliquées aux langages formels. Cependant, la nature des objets étudiés rend le processus bien plus complexe.

La validation grammaticale d’une instruction Python est d’une simplicité...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIPYTFO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Une première application : regrouper les fichiers par date de création
Suivant
Modélisation de sujet avec LDA et LSI