Sommaire

Le stockage des données

Lors de la mise sous tension de l’ordinateur, celui-ci charge en mémoire vive une partie des fichiers stockés sur le disque dur et qui forment le système d’exploitation. Lorsque cette mémoire vive n’est pas suffisante, le système d’exploitation utilise une portion du disque dur appelée mémoire virtuelle. On distingue plusieurs types de supports permettant de stocker les données :

  • Mémoire volatile : les données qui sont stockées dans la mémoire volatile seront perdues quand l’ordinateur sera éteint. Un bon exemple de mémoire volatile est la barrette mémoire (RAM ou Random Access Memory).

  • Mémoire non volatile : à l’inverse des précédentes, les données qui sont stockées dans la mémoire non volatile ne sont pas perdues quand l’ordinateur n’est plus alimenté. Par exemple, disque dur, SSD, DVD-Rom, etc.

  • Stockage magnétique : cet ensemble regroupe la plupart des périphériques de stockage fonctionnant selon le principe de l’électromagnétisme (combinant à la fois les propriétés électriques et les propriétés des aimants). Le disque dur est le périphérique de stockage magnétique principal de l’ordinateur.

  • Stockage optique : ce terme désigne un support de données numériques lisible par un système optique ...