Introduction

La probabilité est la branche des mathématiques qui traite de l’aléatoire. Elle offre l’ensemble des outils pour définir par exemple les chances de survenance d’un évènement donné ou calculer ce que l’on peut espérer gagner ou perdre dans un jeu ou de manière générale et pratique mesurer le risque d’une décision prise… Il en va de même en statistique, l’aléatoire est ce qui caractérise les objets (échantillons, variables…) et par conséquent, il est impossible de ne pas admettre que les mesures et résultats qui en découlent ne soient entachés d’incertitude.

Ainsi, dans de nombreuses expériences et procédures statistiques (échantillonnage, rééchantillonnage, estimations, tests d’hypothèses…), il est courant de recourir à la simulation de nombres aléatoires pour refléter l’incertitude qui y est associée. Le degré de représentativité des échantillons et de reproductibilité faible de la plupart des expériences relatives aux phénomènes observés en science fait que l’on ne peut qu’inférer dans la majorité des cas, c’est-à-dire conclure ou décider sur la base d’échantillons ce qui concerne en réalité une population ou un ensemble plus grand.

Dans ce chapitre...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RISTATR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Visualisation graphique des données
Suivant
Simulation