Sommaire

La configuration

La notion de configuration est très présente dans les nouveaux projets ASP.NET Core. Bien configurer son projet, c’est s’assurer qu’il contient les packages et les informations nécessaires à son bon fonctionnement et ainsi éviter d’embarquer d’autres librairies qui ne sont pas utiles.

Les données de configuration peuvent se trouver dans des fichiers prévus à cet effet, en utilisant des providers par défaut, ou bien le développeur peut créer ses propres providers et ainsi stocker sa configuration en base de données, par exemple. ASP.NET Core propose plusieurs manières de manipuler ces données de configuration, que nous allons explorer dans les parties suivantes.

1. Les fichiers de configuration

Dans les versions précédentes, le système de configuration utilisait le namespace System.Configuration couplé avec un fichier XML intitulé web.config pour stocker les informations de configuration du projet (chaînes de connexion, informations de log...). Le nouveau système inclus dans ASP.NET Core a été complètement restructuré, proposant un nouveau modèle de configuration basé sur des clés/valeurs accessibles très facilement depuis l’application ou les frameworks utilisés.

// Ajout de la clé dans le provider 
provider = new MemoryConfigurationProvider(); 
provider.Add("uneCle", "uneValeur");  ...