Gestionnaire de connexions

Le gestionnaire de connexions travaille entre les applications clientes et le serveur de bases de données. Sa principale tâche est de gérer l’ouverture des connexions au serveur de bases de données à la place des applications clientes. Cette gestion va, de fait, maintenir les connexions ouvertes dans le serveur de bases de données, et permettre aux applications clientes de les réutiliser plus facilement. De fait, cette gestion d’un réservoir de connexions permet d’économiser le temps d’ouverture d’une connexion au serveur de bases de données, et donc d’économiser des ressources. En effet, l’ouverture d’une connexion dans PostgreSQL entraîne la création d’un nouveau processus, qui est une opération coûteuse. Cette économie de ressources, et donc de temps, permet une meilleure montée en charge des applications utilisant un serveur de bases de données PostgreSQL.

Le gestionnaire de connexions peut être executé dans un système indépendant de celui où fonctionne le serveur de bases de données. Il n’existe pas de règle toute faite, le choix se fait en fonction de la topologie existante entre les applications clientes et les serveurs de bases données, et en fonction de la résilience souhaitée de l’ensemble. Par exemple, si l’on souhaite que le gestionnaire de bases de données participe...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EP4POST.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Administration du serveur
Suivant
Sauvegardes et restauration