Les entrées/sorties

1. Console

a. Sorties

Nous avons utilisé jusqu’ici la fonction puts pour effectuer une écriture console. Cette fonction peut prendre plusieurs chaînes en arguments, chacune écrite sur une ligne. En réalité cette fonction utilise un objet prédéfini $stdout de classe IO, l’opérateur << d’usage courant en C++ est utilisable. La fonction putc sert à écrire un caractère à partir de son numéro.

Si vous souhaitez écrire dans le flux de sortie des erreurs, il suffit d’utiliser la variable $stderr.

Exemples :

puts "hello", "world" 

Avec en sortie :

hello
world

$stdout.puts( "hello", "world" ) 

Avec en sortie :

hello
world

putc 66
# Résultat : B 

$stdout << "a" << "b"
# Résultat : ab

$stderr << "Erreur !"
# Résultat : Erreur! 

Lorsqu’un objet est passé en argument, c’est la fonction to_s qui est utilisée pour la console.

Exemple :

class Personne
  def to_s
    "Une personne"
  end
end

puts Personne.new
# Résultat : Une personne 

Une alternative à la fonction puts est la fonction print. Tout d’abord celle-ci peut travailler sans argument et utilise la variable $_ pour l’affichage. D’autre part, si plusieurs arguments sont fournis, les chaînes seront concaténées, mais il sera possible de définir une séquence...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_Ruby.PNG
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Documenter vos sources
Suivant
XML