Flux réactifs (reactive streams)

Ce chapitre décrit les principaux aspects de la programmation réactive qui est à la base des nouveaux paradigmes réactifs de programmation. Il présente les implémentations réactives Akka, RxJava, RxJava 2, Reactor et Java 9. Akka RxJava RxJava 2 Java 9

Les architectures « réactives » visent à calquer le modèle des architectures basées sur des serveurs de messages à l’échelle d’un projet avec des streams en mémoire.

Dans un premier temps, Microsoft a créé la bibliothèque Reactive Extension (Rx) pour le framework .NET. La librairie RxJava est arrivée ensuite avec RxJS, suivi de RxJava, et a été utilisée sous Android avec RxAndroid. RxAndroid

Une normalisation a émergé au fil des années à travers l’initiative Reactive Streams, qui définit une spécification de l’ensemble des interfaces et des règles d’interaction pour les bibliothèques réactives.

Les librairies Reactive Stream permettent de faire des programmes asynchrones basés sur des événements via l’utilisation de séquences observables. Elles étendent le patron de conception (design pattern) observateur (observer).

Les observateurs reçoivent des messages des modules qu’ils observent. Cela permet de coupler les modules afin de réduire les dépendances aux seuls...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPREAJASP.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Points clés
Suivant
Programmation asynchrone historique