PHP Data Objects (PDO)

PHP Data Objects (PDO) est une extension qui définit une interface uniforme pour accéder aux bases de données en PHP. L’accès à une base de données à travers PDO s’effectue par l’intermédiaire d’un driver qui expose les fonctionnalités de la base de données.

Il faut bien noter que PDO ne fournit pas une couche d’abstraction de la base de données mais une couche d’abstraction de l’accès aux bases de données. Les requêtes que vous écrivez doivent respecter la syntaxe de la base de données que vous utilisez ; PDO ne récrit pas les requêtes SQL et n’émule pas les fonctionnalités manquantes (à l’exception des requêtes paramétrées).

De nombreuses bases de données disposent d’un driver PDO parmi lesquelles MySQL, Oracle, Microsoft SQL Server et SQLite.

PDO est une extension orientée objet qui propose trois classes :

  • PDO : connexion entre PHP et la base de données,

  • PDOStatement : requête préparée, et, après exécution, résultat associé,

  • PDOException : exception levée par PDO.

Dans ce chapitre, nous présenterons cette extension par l’intermédiaire d’un simple exemple commenté :

<?php 
// Définition des paramètres de connexion. 
// La syntaxe de la source (Data Source...
couv_RI58PH8MY.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Utilisation de l'extension MySQLi
Suivant
Gestion des apostrophes dans le texte des requêtes