Sommaire

La formalisation des contraintes entre associations

Nous avons vu comment formaliser les contraintes entre entités, voyons maintenant comment formaliser des contraintes entre associations.

Nous retrouvons les quatre contraintes précédemment décrites pour les sous-types :

  • La totalité Totalité : couverture + non-disjonction.

  • La partition Partition : couverture + disjonction.

  • L’exclusion Exclusion : non-couverture + disjonction.

  • Aucune contrainte Contrainte : non couverture + non disjonction.

À ces contraintes s’ajoutent :

  • Une contrainte d’égalité Contrainte:d’égalité ou de simultanéité : toute occurrence qui participe à l’association A participe également à l’association B ; se note = ou S.

  • Une contrainte d’inclusion Contrainte:d’inclusion : toutes les occurrences d’une association A sont également occurrences d’une association B ; se note I.

Étudions cela avec quelques exemples.

1. La totalité (couverture + non-disjonction)

Totalité

Prenons l’exemple d’un apprenti qui travaille dans une entreprise et se forme dans un centre de formation :

images/Chap10-7.png

Si nous interprétons la contrainte d’intégrité nous voyons qu’un apprenti participe à au moins une des deux associations, car il y a couverture et non-disjonction. En fait, soit il travaille dans une entreprise, soit il apprend dans ...