Sommaire

Des technologies à la dynamique humaine

Mais au-delà de ces deux aspects, le succès d’une telle approche repose en grande partie sur la capacité à mobiliser les collaborateurs et les parties prenantes de l’entreprise autour de cet environnement afin de créer une réelle dynamique humaine qui puisse s’inscrire dans le temps.

Dit autrement, il est capital de mesurer en amont l’écart existant entre la situation actuelle et celle souhaitée dans le cadre de la vision. Cet écart devra être évalué suivant différentes dimensions : la culture, les modes de fonctionnement, les comportements et les technologies.

De manière concrète, si l’objectif est de mettre en place une organisation où le travail collaboratif et la communication transversale sont les deux principaux piliers et que la culture du partage et du travail de groupe n’existe pas, que l’organisation reste très hiérarchique et que les logiciels collaboratifs existants se limitent à la messagerie électronique et aux répertoires partagés, il est évident qu’un déploiement focalisé sur la réponse aux besoins par la mise en place d’une digital workplace ne suffira pas au succès de la démarche.

Il faudra non seulement construire cette digital workplace pas à pas d’un point de vue technique et fonctionnel, mais il faudra aussi et surtout focaliser les efforts ...