L’héritage de classe

Comme vu précédemment, toutes les classes du Framework .NET dérivent de la classe System.Object. L’héritage peut être mis en œuvre de deux manières, l’héritage de classe et l’héritage d’interface.

System.Object

L’héritage implique qu’un type dérive d’un type de base en prenant tous ses membres accessibles. L’héritage est utile lorsque vous devez ajouter des fonctionnalités à un type existant ou quand plusieurs types partagent les mêmes fonctionnalités.

1. Implémenter l’héritage

La déclaration de l’héritage utilise une syntaxe simple, il suffit de rajouter le nom du type de base après le nom de la classe dérivée et le caractère :. Une classe ne peut dériver que d’un seul et unique type de base.

Le meilleur exemple est le formulaire Form1.cs.

Ouvrez le fichier dans l’éditeur de texte et observez la déclaration de la classe :

public partial class Form1 : Form 

La classe Form1 dérive de la classe de base Form.Form1 contient donc tous les membres accessibles de sa classe de base. L’IntelliSense permet de les retrouver facilement :

images/05EI001N.png

Si aucune classe de base n’est spécifiée, le compilateur considère que System.Object est la classe de base. Ainsi, les deux exemples ci-dessous sont identiques :

public class Project : System.Object      //...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI9C19VIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les records
Suivant
Les interfaces