Introduction

Toute la sécurité informatique repose sur les notions décrites dans ce chapitre. Un texte lisible et compréhensible sans intervention particulière est un texte en clair. Le chiffrement est la méthode permettant de transformer ce texte en clair en charabia inintelligible que l’on appelle texte chiffré. Seules les personnes auxquelles le message est destiné doivent pouvoir réaliser l’opération inverse, le retour au texte d’origine, c’est-à-dire le déchiffrement. L’auteur confesse une approximation commise dans l’ouvrage Notions de base sur les réseaux qui consiste à confondre décryptage et déchiffrement. Afin qu’il ne subsiste aucune ambiguïté, les définitions suivantes ont été extraites du site http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/ :

  • Chiffrer : transformer un message par un procédé de chiffrement.

  • Chiffrement : opération qui consiste à transformer un message à transmettre, dit « message clair », en un autre message, inintelligible pour un tiers, dit « message chiffré », en vue d’assurer le secret de sa transmission.

  • Déchiffrer : rétablir dans sa forme primitive un texte chiffré en utilisant en sens inverse le procédé de transformation adopté par le chiffreur et connu du déchiffreur.

  • Décrypter : retrouver...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EISECIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Justification du besoin
Suivant
Arithmétique modulaire