Conclusions

1. Avantages des tablespaces gérés localement Tablespace géré localement:avantages

Les tablespaces gérés localement présentent de nombreux avantages :

  • moins de SQL récursif, voire de gestion récursive de l’espace, lié à la mise à jour du dictionnaire de données ;

  • extensions adjacentes libres automatiquement identifiées, ce qui élimine les opérations de fusion (coalesce) des extensions adjacentes libres ;

  • limitation, voire disparition des problèmes de fragmentation de l’espace disponible. Tablespace géré localement:fragmentation de l’espace disponible

Un des objectifs des tablespaces gérés localement est de rationaliser l’utilisation de l’espace dans les tablespaces et d’éviter le phénomène de fragmentation de l’espace disponible. Cette fragmentation de l’espace disponible peut survenir suite à une forte activité d’allocation/libération d’extensions : il peut y avoir beaucoup d’espace disponible dans le tablespace mais sous la forme d’une multitude de petites extensions non adjacentes. Le risque de fragmentation disparaît complètement dans un tablespace géré localement avec une gestion uniforme des extensions : toutes les extensions allouées dans le tablespace ont forcément la même taille et une extension libérée pourra...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les fichiers gérés par Oracle (Oracle Managed Files)
Suivant
Trouver des informations sur les tablespaces et les fichiers de données