Sommaire

La modification de tables

Une fois les tables créées, elles vont évoluer dans le temps et il faudra ajouter ou supprimer une colonne ou encore intervenir sur les contraintes des colonnes.

Dans certains cas, il faudra renommer une table. C’est ce que nous allons détailler dans les sections suivantes.

1. L’ordre ALTER

L’ordre ALTER est utilisé pour réaliser plusieurs actions. Il peut être utilisé pour supprimer ou ajouter une colonne d’une table, mais également pour ajouter ou supprimer une contrainte ou ajouter une valeur par défaut à une colonne.

Attention : il est interdit de changer le nom d’une colonne ainsi que son type et ses attributs NULL ou NOT NULL.

Certains SGBDR acceptent l’ordre MODIFY et permettent ainsi de modifier le type d’une colonne.

Attention néanmoins au contenu de cette colonne. Lors du passage d’un type VARCHAR à un type INTEGER, la conversion automatique réalisée par le SGBDR va modifier le contenu des données.

Il existe un risque de perdre de l’information ou de rendre certaines données incompatibles avec leur utilisation. D’une manière générale, il est déconseillé de modifier le type d’une colonne. Pour prévenir tout problème, il faut vider la table en amont avant de changer les types.

Syntaxe

ALTER TABLE nom_de_table [ADD nom_de_colonne type_colonne]  
               ...