Chaud ou froid Chaud Froid

Dans la famille des librairies réactives, on distingue deux grandes catégories de séquences réactives : les chaudes et les froides. Cette distinction est principalement liée à la réaction du flux réactif aux abonnés.

Une séquence froide recommence pour chaque Subscriber, y compris à la source des données. Si la source encapsule un appel HTTP, une nouvelle requête HTTP est effectuée pour chaque abonnement.

Une séquence chaude ne part pas de zéro pour chaque Subscriber. Au contraire, les abonnés en retard reçoivent des signaux émis après leur souscription. Cependant, certains flux réactifs chauds peuvent mettre en cache ou rejouer l’historique des émissions totalement ou partiellement. D’un point de vue général, une séquence à chaud peut même émettre quand aucun abonné n’écoute.

1. Reactor-test Reactor-test

La très grande plus-value de Reactor réside dans son API spécialisée dans les tests.

Le projet est sur GitHub : https://github.com/reactor/reactor-core/tree/master/reactor-test

Nous devons mettre les dépendances Maven suivantes dans notre projet pour utiliser Reactor-test :

<dependency> + 
  <groupId>io.projectreactor</groupId> + 
  <artifactId>reactor-test</artifactId> + 
  <scope>test</scope> + 
</dependency>...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPREAJASP.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Contre-pression
Suivant
Conclusion sur la programmation réactive