Notion de trait lié

1. Introduction

Nous sommes ici dans la manière d’écrire les choses. Dans la plupart des cas, le sucre syntaxique est plus pratique pour écrire des passages de traits en paramètres, mais ce n’est pas toujours le cas. En effet, quid des situations où l’on désire un paramètre qui implémente plusieurs traits différents ?

2. Plusieurs traits liés différents pour un même paramètre

a. Introduction

Quand on veut qu’un paramètre implémente plusieurs traits, la syntaxe du trait lié est particulièrement utile. Prenons l’exemple de la structure Tortue qui va implémenter (sans surprise) le trait Animal, mais également le trait prédéfini Display.

b. Le trait prédéfini Display Display Trait:prédéfini

Un mot sur ce dernier : la plupart des types, y compris fondamentaux comme i64, u32, etc., implémentent ce trait qui constitue une bonne alternative au trait prédéfini Debug. Il permet d’afficher une synthèse à un certain format de l’objet courant.

La documentation en ligne de ce trait se trouve à cette adresse : https://doc.rust-lang.org/std/fmt/trait.Display.html

Le code de ce trait est le suivant avec la méthode fmt (format) de formatage à implémenter :

pub trait Display { 
    fn fmt(&self, f: &mut Formatter<'_>) ->...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EIRUST.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Utiliser un trait en paramètre
Suivant
Un trait comme valeur de retour