Attributs Delphi Attribut

1. Généralités

Dans Delphi, les attributs se définissent comme une classe et possèdent une implémentation. Ils héritent de la classe de base TCustomAttribute.

Ils s’utilisent en écrivant une annotation correspondant à cet attribut sur une classe ou n’importe quel membre d’une classe.

Il existe une règle de nommage qui suggère de ne pas terminer son nom de classe d’attribut par Attribute car Delphi supprime implicitement le suffixe Attribute en interne et cela peut poser des problèmes d’accessibilité. Par exemple, on déclare deux descendants de TCustomAttribute TMyTestAttribute et TMyTest. Dans ce cas, l’implémentation de la classe TMyTest ne sera jamais accessible.

Pour un plein fonctionnement, il est conseillé de positionner toutes les fonctions RTTI en ajoutant la directive de compilation {$RTTI}.

2. Modélisation

La définition d’une classe attribut TAttributeExemple est :

 type 
   TAttributeExemple = class(TCustomAttribute) 
 end; 

Pour exploiter cet attribut, on écrit une annotation [TAttributeExemple] pour enrichir une classe ou un champ.

type 
  [TAttributeExemple] 
  TMyClass1 = class(TObject) 
 
 
  TMyClass2  = class 
       [TAttributeExemple] 
       procedure DoSomething; 
  end; 

Étant donné que les attributs...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIDELPH.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Principe du mapping propriété/colonne
Suivant
Un moteur d'accès aux données générique