Sommaire

Le stockage des données dans le navigateur

Dans le développement de vos sites web, vous pouvez avoir besoin de données qui soient accessibles et utilisables tout le temps. Nous pouvons bien sûr utiliser des champs de saisie pour que les utilisateurs puissent y saisir des informations, et par la suite nous pouvons accéder à ces informations. Mais le problème est que ces données ne sont plus exploitables une fois que la fenêtre ou l’onglet du navigateur sont fermés. Nous pouvons aussi recourir à des cookies, mais leur utilisation n’est pas très souple et ils sont limités en taille de stockage à 4 ko.

Pour avoir des données persistantes, le W3C nous fournit une API dédiée : le Web Storage : https://www.w3.org/TR/webstorage/

Web Storage nous met à disposition deux systèmes, deux interfaces (pour reprendre la terminologie officielle) pour stocker les données :

  • sessionStorage permet de ne stocker les données que durant la session de la fenêtre ou de l’onglet du navigateur. Dès que vous fermez la fenêtre ou l’onglet, les données sont supprimées, donc elles ne sont plus accessibles.

  • localStorage permet de stocker les données, même si vous fermez la fenêtre ou l’onglet et même si vous quittez le navigateur. Les données sont stockées localement jusqu’à 5 Mo, sans limite de durée de vie. De plus, ...