Composition statique et dynamique

Nous prenons l’exemple des aspects d’implantation d’une classe. Nous nous plaçons dans un cadre où il est possible d’avoir plusieurs implantations possibles. La solution classique consiste à les différencier au niveau des sous-classes. C’est le cas de l’utilisation de l’héritage d’une interface dans plusieurs classes d’implantation comme l’illustre le diagramme des classes de la figure 9.1.

Héritage

Cette solution consiste à réaliser une composition statique. En effet, une fois que le choix de la classe d’implantation d’un objet est effectué, il n’est plus possible d’en changer.

Composition:statique
images/figure91.PNG

Figure 9.1 - Implantation d’un objet par héritage

Comme expliqué dans la précédente section, une autre solution est de séparer...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI4DES.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Présentation
Suivant
Description