Analyse : performance du site AUDIT TECHNIQUE:Performance

1. La vitesse : un facteur déterminant

Tout comme ce fut le cas avec l’introduction du HTTPS et du Mobile First, Google met encore plus l’accent sur la qualité des sites web. La vitesse de chargement des pages d’un site entre désormais en compte dans l’évaluation de Google. S’il s’agit de critères secondaires qui passent notamment après la réputation d’un site (nous ne ferons pas de détour vers les concepts de l’EAT ici), en réalité les répercussions de la vitesse de chargement d’un site a un impact conséquent, et ceci à plusieurs niveaux.

L’impact sur les performances marketing : les pages dont le temps de chargement est trop long engendrent une baisse de trafic et par conséquent une baisse des conversions et du chiffre d’affaires (pour les sites marchands).

En 2018, une étude de Google révélait que 53 % des utilisateurs de mobiles quittaient un site dont le temps de chargement des pages dépassait 3 secondes : source : https://www.thinkwithgoogle.com/marketing-strategies/app-and-mobile/mobile-page-speed-new-industry-benchmarks/

C’est même le facteur le plus important de navigation mobile devant notamment le design du site web.

Une autre étude Google montre également qu’un temps de chargement d’une à six secondes augmente le taux de rebond...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_OWAUDSEO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Pages inutiles à l’indexation
Suivant
Analyse : éléments on-page