80 % de l’activité internet est absorbée par 20 % des sites internet : théorie de longue traîne LONGUE TRAÎNE:Pareto

images/A01MB107M7.png

La théorie de longue traîne (ou longue queue) introduite en 2004 par Chris Anderson illustre bien ce qui se passe sur Internet : il y a une concentration extrêmement forte de l’activité sur une minorité de sites internet ; une très grande quantité de sites demeurent sans activité ou avec une faible activité. Cette théorie suggère que le Web est composé en majorité par des sites internet sans notoriété sur lesquels l’information est donc invisible et perdue. Il est nécessaire de mobiliser des moyens pour ne pas faire partie de cette majorité de sites.

images/A01MB108M7.png
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_MB7RESSO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Quel réseau social pour quelle utilité ?
Suivant
Si tu connais 7 personnes, alors tu connais la terre entière : la théorie du petit monde