Sommaire

Les assemblages face au GAC

Comme expliqué précédemment, le déploiement d’un assemblage n’a pas besoin d’entité transversale telle que le GAC (Global Assembly Cache). Pourquoi donc l’existence du GAC ? Et pourquoi y recourir pour enregistrer des assemblages ?

La première raison est que le GAC est l’endroit centralisé où sont répertoriés les assemblages explicitement partagés entre plusieurs applications.

La seconde raison est l’amélioration de la sécurité quant aux assemblages concernés. En effet, pour administrer des assemblages depuis le GAC, il faut certains droits de type administrateur.

Schématiquement, on ne recourt à l’enregistrement dans le GAC que quand on ne peut pas faire autrement ; auquel cas on utilise le programme en ligne de commande gacutil.

La ligne de commande suivante liste les assemblages présents dans le GAC :

gacutil -l

La ligne de commande suivante permet d’enregistrer un assemblage dans le GAC :

gacutil -i test.dll

La ligne de commande suivante permet de retirer un assemblage du GAC :

gacutil -u test.dll