La nullité Nullité

Il est parfois possible de ne pas avoir de valeur à renseigner pour un attribut d’un enregistrement. Cela peut être pour différentes raisons : par exemple, information inconnue, non pertinente ou inutile... Il est donc possible dans ce cas d’indiquer "non renseigné", c’est-à-dire une absence de valeur. Cela est indiqué par le mot-clé NULL.

Lors de la création d’une table, pour chaque attribut il faut indiquer s’il est obligatoire ou s’il est possible de ne pas le renseigner. Les attributs étant ou constituant la clé primaire d’une table sont nécessairement obligatoires. En revanche, il n’y a pas cette obligation pour les clés secondaires.

images/01RI06.png
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19SQL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
L'identification d'un enregistrement
Suivant
Les domaines de valeurs