Prérequis

1.

Faux. Le protocole TFTP (Trivial FTP) ne nécessite pas d’authentification de la part du client, il est par contre possible de gérer des droits en lecture/écriture au niveau du dossier sur le serveur TFTP.

2.

Faux. Le protocole de couche 2 par défaut sur les routeurs est le protocole HDLC (High-Level Data Link Control). Cependant, il peut être remplacé par PPP (Point-to-Point Protocol) ou Frame Relay (relais de trame) par exemple.

3.

Faux. La traduction d’adresse comprend plusieurs protocoles NAT, SAT et PAT. Ces protocoles peuvent être utilisés pour partager une connexion Internet (PAT) mais également héberger un serveur (SAT) ou servir lors de fusion de réseau (NAT).

4.

Vrai. Le protocole PPP prend en charge les authentifications PAP (Password Authentication Protocol), CHAP (Challenge Handshake Authentication Protocol) et MS-CHAP (Microsoft CHAP). Néanmoins, il est déconseillé d’utiliser l’authentification PAP, qui transmet les mots de passe en clair.

5.

Vrai. Les liens série ne peuvent supporter qu’un protocole d’encapsulation à la fois, par exemple HDLC, PPP ou Frame Relay.

6.

Vrai. Le service DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) d’un routeur permet de distribuer plusieurs options aux clients telles que le serveur DNS, l’adresse de la passerelle, le nom de domaine DNS...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_TP5CIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Corrigé 1 Chargement d’IOS sur TFTP