Sommaire

La radio logicielle

Avec l’évolution technologique, les circuits électroniques sont capables maintenant de convertir les fréquences radio en bande de base sur des plages de fréquences relativement étendues. Plus fort encore, les convertisseurs analogiques numériques à très grande vitesse permettent un échantillonnage haute fréquence pouvant ainsi couvrir de larges canaux, voire plusieurs en même temps. Avec ces circuits performants et peu coûteux, la partie concernant le matériel devient très simple et presque générique, quelle que soit la communication radio concernée. Le schéma de principe d’un tel récepteur est représenté ci-dessous :

images/XXEP005.png

Émetteur récepteur numérique NI USRP 2920

On constate que la partie matérielle est relativement simple et que sa structure est assez générique. Cette technologie crée (réception) ou gère (émission) en fait un flux important de données numériques. C’est cela le plus intéressant, mais aussi le plus complexe d’un point de vue traitement numérique.

Les données numériques sont la représentation des échantillons issus de la conversion analogique numérique qui représentent la valeur réelle et imaginaire d’un nombre complexe image d’une valeur instantanée du signal en bande de base. Sans entrer dans les détails ...