Sommaire

Le coût de correction des problèmes logiciels

S’il est évident que la prévention de l’introduction de défauts est préférable à la simple éradication de ces derniers une fois qu’ils sont présents, ce qui est moins connu en revanche c’est le coût exorbitant de la correction de ces derniers et en particulier le coût lors d’une détection tardive. Pourtant il est fondamental de détecter au plus tôt les défauts : plus la détection est proche de leur introduction, moins le coût de correction est élevé.

À titre d’illustration de ce coût exponentiel, particulièrement vrai en embarqué, nous pouvons nous reporter aux conclusions d’IBM Systems Sciences Institute :

Images/p13.png

Coût relatif de la correction d’un problème logiciel

Une étude plus ancienne peut être trouvée dans le livre « Software Engineering Economics » [30].

Dans le domaine de l’embarqué, la situation est pire. Citons le cas d’une télécommande de voiture valant quelques euros initialement et 500 euros après avoir été rappelée. Lorsque l’on multiplie ce chiffre par le nombre de produits à rappeler et remplacer, le coût de correction peut atteindre des millions d’euros...