Sommaire

Des formes variées d’intelligence

S’appuyant sur des travaux de différents scientifiques, Ken Robinson dans son livre "L’Élément" fait un état de l’art de ce que peuvent être les différentes intelligences. Je cite ci-dessous trois des scientifiques auxquels il fait référence et leurs différentes propositions qui permettent de mieux comprendre ce que l’on appelle intelligence et par conséquent mieux appréhender comment celles-ci peuvent ou pourraient être appliquées à des machines.

Je me propose, comme base de réflexion, de commencer par les huit types d’intelligence définis par Howard Gardner. Ils nous permettent de réfléchir sur ce qui peut être fait par une machine aujourd’hui.

1.

L’intelligence verbale linguistique est la capacité d’utiliser le langage pour s’exprimer et comprendre des idées. Cette sensibilité aux mots et aux langages, aux échanges oraux, à la lecture et à l’écriture est utile aux linguistes, aux écrivains, mais aussi aux politiciens ou aux enseignants.

2.

L’intelligence musicale repose sur l’acuité de l’oreille, l’écoute des sons et la perception du rythme. Elle peut être utile à un musicien, mais aussi à un conducteur qui peut reconnaître un problème dans son véhicule au bruit que celui-ci fait ou un technicien ...