Sommaire

Compressions, archivages et conversions

1. Compressions : gzip, bzip2

Les commandes gzip/gunzip, bzip2/bunzip2 compressent/décompressent chaque fichier passé en argument sur la ligne de commande. La commande bzip2 possède un meilleur taux de compression. Ces commandes se trouvent en standard sur les systèmes Linux, et peuvent s’installer sur les systèmes Unix, si elles ne sont pas déjà présentes. La commande gzip produit l’extension .gz et la commande bzip2 produit l’extension .bz2.

Syntaxe de gzip

Compression :

gzip [ options ] [ fichier ...  ] 

Décompression : 

gunzip [ options ] [ fichier ...  ] 
zcat [ options ] [ fichier ...  ]

Principales options :

-c

Envoyer le résultat de la compression/décompression sur la sortie standard. La commande gunzip -c est équivalente à la commande zcat.

-t

Tester la validité de l’archive.

Si le nom de fichier est omis, les données à traiter sont lues sur l’entrée standard. 

Exemple

Compression du fichier java.doc :

$ gzip java.doc

Le fichier original est remplacé par le fichier compressé :

$ ls java* 
java.doc.gz

Décompression : le fichier original est restitué et remplace le fichier compressé :

$ gunzip java.doc 
$ ls java* 
java.doc  

Compression avec envoi du flux compressé sur la sortie standard (-c). Cette façon de procéder permet de conserver le fichier original :

$ gzip -c java.doc > ...