Le subnetting Subnetting

1. Qu’est-ce que le subnetting ?

Le procédé appelé communément "subnetting" est l’action de diviser un réseau donné en une série de réseaux plus petits. Une plage d’adresses, de classe B par exemple, permet théoriquement d’adresser 65 534 hôtes différents et bien qu’il soit techniquement permis d’avoir un grand réseau de cette taille, cela risque de poser certains problèmes.

Un seul grand réseau signifie qu’un seul grand domaine de Broadcast existe. Pour rappel, les messages Broadcast sont nécessaires au fonctionnement d’IPv4. Un nombre très conséquent de messages Broadcast sur le réseau ne peut que dégrader les performances du réseau car un message Broadcast ne transporte pas, dans ce cas, des données utiles. De plus, même dans un réseau commuté, l’utilisation de Broadcast implique que seule la machine émettrice communique.

Pour les experts en sécurité, un tel réseau veut dire que toutes les machines sont capables de communiquer directement ensemble au niveau 2 et limiter les communications entre deux ou plusieurs machines devient compliqué en matière de maintenance.

Créer des réseaux plus petits avec le subnetting répond à ces deux problématiques (et à d’autres). Des réseaux différents, plus petits et qui contiennent...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE3M1CIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les types d’adresses IPv4
Suivant
Le VLSM