Sommaire

Serveur de dépôts de paquetages

Installer et gérer plusieurs distributions Linux devient vite fastidieux et Ubuntu ne déroge pas à la règle. Plusieurs aspects que l’on peut traiter différemment sont à prendre en compte : l’installation proprement dite, automatisée ou non, soit par un support type CD-Rom soit par le réseau ; l’installation ultérieure de paquetages avec le choix de la source et les mises à jour.

1. Principe d’un serveur de dépôts

Serveur de dépôts

En premier lieu se pose la question : pourquoi construire un serveur de dépôts ? En fait, si vous avez un nombre élevé de PC tournant sous Ubuntu dans l’entreprise, cela permet de minimiser les temps de transferts des mises à jour tout en ayant la maîtrise exacte des paquetages distribués. Dans notre cas, étant donné le faible nombre d’ordinateurs (4), la réalisation d’un serveur de dépôts n’est pas indispensable. Vous allez pourtant le faire... pour une activité supplémentaire liée à la construction de votre réseau dans la section suivante et parce que plus tard, vous serez dans un contexte d’entreprise avec beaucoup plus de clients.

a. La démarche

Organiser un serveur de dépôts consiste à :

  • Choisir les répertoires de dépôts (par un script SHELL).

  • Miroiter (mirroring) un serveur ...