Le mappage

L’Entity Framework utilise plusieurs couches pour réaliser un mappage entre les tables d’une base de données et des objets. Cela peut commencer à partir d’une base de données et utiliser les outils de Visual Studio pour créer le mappage ou, comme dans le chapitre Création du modèle de données, il est possible de commencer par les entités avec le concepteur de Visual Studio ou la technique du Code First pour ensuite générer la base de données correspondante.

1. La couche logique

La couche logique est définie par le SSDL (Store Schema Definition Language) et décrit la structure des tables et des relations de la base de données.

Ouvrez le fichier SelfMailer.edmx créé précédemment avec un éditeur XML pour analyser son contenu. La balise edmx:StorageModels contient la couche logique :

edmx:StorageModels
<!-- SSDL content --> 
<edmx:StorageModels> 
  <Schema Namespace="SelfMailer.Store" Alias="Self"  
Provider="System.Data.SqlClient" ProviderManifestToken="2012" 
xmlns:store="http://schemas.microsoft.com/ado/2007/12/edm/
EntityStoreSchemaGenerator" 
xmlns="http://schemas.microsoft.com/ado/2009/11/edm/ssdl">  
    <EntityContainer Name="SelfMailerStoreContainer"> 
     ... 
    </EntityContainer> 
    <EntityType...
Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI9C19VIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Travailler avec les entités