Faire face aux changements

Le Product Owner a beau avoir pu consacrer beaucoup de temps à organiser et à affiner son Backlog de produit par rapport à sa vision du produit à un instant précis, la situation ne sera jamais figée et évoluera forcément. Plusieurs changements vont impacter l’organisation du Backlog de produit à mesure que le produit est réalisé, mais également des fluctuations technologiques, culturelles, d’usage ou de marché.

1. Gérer les nouvelles demandes

Scrum est un cadre de travail agile, et le manifeste agile considère qu’une nouvelle demande, même lorsqu’elle survient lors de la réalisation d’un produit, n’est pas une dérive ou un risque mais une opportunité.

« Accueillez positivement les changements de besoins, même tard dans le projet. Les processus agiles exploitent le changement pour donner un avantage compétitif au client. »

Mais cela ne signifie pas qu’il faut accepter tout et n’importe quoi sous prétexte qu’il faut être agile. Les nouvelles demandes doivent avoir un rapport avec le produit, aller dans le bon sens et apporter de la valeur. Dans le cas contraire, elles doivent être rejetées.

Si une partie prenante demande au Product Owner d’assouplir les contrôles de sécurité parce que cela gêne les utilisateurs, alors que le produit est soumis à de fortes contraintes...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CEPROWN.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Affiner le Backlog de produit
Suivant
Validation des acquis : questions/réponses