Sommaire

Interfacer un capteur usuel : le BME 280 BME 280

Nous avons vu dans la section précédente le principe de base d’un interfaçage du port I2C et les fonctions disponibles pour lire et écrire dans les registres d’un composant disponible sur ce port.

Nous allons ici proposer un exemple complet, dans lequel nous allons créer un module permettant la manipulation d’un composant très usuel : le BME 280.

Le BME 280 est très connu dans la communauté Raspberry, car il permet de mesurer :

  • la pression

  • la température

  • le taux d’humidité dans l’air

Ce capteur a de multiples utilisations, mais la plus répandue est sans doute son intégration au sein de la station météo DIY (Do It Yourself).

L’exemple proposé ici a pour but de vous montrer comment passer d’une documentation technique (datasheet) à un code fonctionnel suffisamment flexible pour répondre à différentes applications et pouvant être partagé avec la communauté.

Dans un premier temps, vous devez prendre connaissance de la documentation disponible sur le site du fabricant : https://ae-bst.resource.bosch.com/media/_tech/media/datasheets/BST-BME280_DS001-12.pdf

Notre but est de réaliser un accès simple aux valeurs contenues dans des registres. La documentation technique permet de définir l’adresse des registres et les valeurs attendues ainsi que le comportement en fonction des valeurs attendues. ...