La gestion des données utilisateurs

On entend par "données utilisateurs" les fichiers générés automatiquement par les applications (fichiers de configuration ou de préférences par exemple), les documents créés par l’utilisateur, les favoris du navigateur web, les fichiers d’archive de la messagerie, les raccourcis du bureau, etc. Ces données représentent une quantité de travail importante de la part de l’utilisateur, et sont souvent un moyen pour lui d’optimiser son travail. Leur conservation, lors du déploiement d’un nouveau poste de travail, est essentielle pour assurer la satisfaction des utilisateurs et garantir une bonne acceptation du projet.

Malheureusement, cette conservation dépend de la façon dont ces données sont gérées sur le poste et dans l’entreprise, en cas de stockage local notamment.

1. Stockage local

Le stockage local des données est la solution la plus simple en apparence, ne faisant intervenir aucune infrastructure particulière : chaque poste conserve les données des utilisateurs qui s’y sont connectés. Par défaut, Microsoft Windows enregistre ces données dans un répertoire individuel local créé pour chaque utilisateur de la machine : le répertoire de profil. On parle alors de profil local.

Ce profil va contenir les documents de l’utilisateur, ses favoris, son répertoire temporaire...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI10WINDE.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Apport des solutions de virtualisation
Suivant
Conclusion