Sommaire

Les textures procédurales de Blender TEXTURE:Procédurale

Ces textures sont définies par des calculs mathématiques. Elles offrent l’avantage de se répéter à l’infini sans afficher de césures au rendu. Elles peuvent être plaquées sur une surface ou correspondre à un motif en 3 dimensions. En jouant avec leurs paramètres, vous obtiendrez des effets très différents. Il est possible d’imiter de la peau, des nuages ou des nervures en combinant ces textures. Cependant, plus leur taille (Size) est petite par rapport à leur mapping sur l’objet, plus leur calcul ralentit le rendu. De même, plus les textures seront nombreuses, plus le rendu sera ralenti.

Blender possède 10 types de texture procédurale.

La texture Noise est la plus basique. Elle n’offre aucune option et correspond à un bruit de points blancs sur fond noir.

La texture Magic permet de faire du grillage ou des matières ondulées. Son paramètre Depth (panneau Magic) augmente le nombre de détails de la texture. Le paramètre Turbulence induit généralement une déformation plus ou moins importante des lignes du motif.

La texture Blend équivaut au dégradé (Gradient) d’autres logiciels. Elle crée des dégradés pouvant être colorés par une rampe.

La texture Clouds permet de préciser un motif de nuages en augmentant un nombre d’itérations ...