Principe du mapping propriété/colonne Mapping

Que ce soit en lecture (select) ou écriture (update/insert), on remarque dans les contrôleurs ce genre de ligne :

function TUserController.UpdateUser:TErrorCode; 
.... 
     aQuery.ParamByName('afirstname').AsString := 
FCurrentUser.FirstName; 
     aQuery.ParamByName('alastname').AsString := 
FCurrentUser.LastName; 

ou

function TUserController.LogUser(login, password: string;out 
anError:TErrorCode): TUser; 
.... 
     aUser := TUser.Create; 
     aUser.ID := aquery.FindField('id').AsInteger; 
     aUser.Login := aquery.FindField('login').AsString; 
     aUser.Password := aquery.FindField('password').AsString; 

On manipule par exemple sur la classe TUser la propriété FirstName dont la valeur va dans la colonne first_name de la table users. Idem pour LastName et les autres propriétés.

type TEntity = class(TObject) 
 private 
   FDBField1 : string; 
 public 
   property DBField1 : string read FDBField1  write FDBField1; 
end; 

Dans ce code, on crée une classe dans laquelle on veut que la propriété DBField1 soit en relation avec une colonne d’une table dont le nom est également DBField1.

Ainsi, en se forçant à écrire le nom de la propriété en Delphi et le nom de la colonne dans...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIDELPH.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Attributs Delphi