Définition d’un contexte d’atelier

Cet ouvrage comme d’autres du même auteur est conçu afin de permettre au lecteur de progresser chez lui avec ses moyens propres. Les ateliers proposés font donc un abondant usage de VMware Workstation. Pour mémoire, VMware installé sur une machine hôte, permet d’y créer autant de machines virtuelles que nécessaire et que peut en supporter l’hôte. Chaque machine virtuelle est un espace clos dans lequel il est possible d’installer la plupart des systèmes d’exploitation que connaît le PC (l’éditeur en revendique deux cent). Si la machine hôte dispose de plusieurs processeurs (cas des machines « dual core » et « quad core », alors il est possible de configurer la machine virtuelle pour qu’elle profite d’un, de deux ou de quatre processeurs, cela n’a évidemment d’intérêt que si le système d’exploitation installé sur la machine virtuelle est conçu pour tirer parti de plusieurs processeurs (Windows 2000 Professionnel ou Windows XP par exemple peuvent mettre à profit deux processeurs, mais il faut se tourner vers des versions Serveur pour en supporter davantage). La quantité de mémoire disponible sur la machine hôte est déterminante mais si le système d’exploitation, comme c’est encore le plus souvent le cas au moment où ces lignes sont écrites...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EISECIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les ports d'administration
Suivant
Préparation d'un contexte destiné à tester les listes d'accès étendues