Sommaire

Analyse simple

Dans les deux précédents chapitres, nous avons montré comment nettoyer de la donnée Open Data puis comment en réaliser une analyse visuelle, par le biais de rapports ou de dataviz. Pour l’instant, ces rapports étaient simplement basés sur les données brutes ou en tout cas sans traitement sophistiqué. Bref, l’analyse était laissée à l’appréciation de l’utilisateur du rapport ou de la dataviz, ce qui est largement suffisant dans beaucoup de cas tant la donnée est simple.

Dans le présent chapitre, nous montrerons comment traiter des données dont la lecture graphique n’est pas aisée, soit parce que son caractère trop brut rend complexe sa compréhension, soit parce que le volume de données rend nécessaire une phase de traitement mathématique ou statistique, voire une phase de filtrage des valeurs.

Avant de rentrer dans des outils lourds de traitement statistique/Business Intelligence/Big Data, il convient toutefois de rappeler que presque toutes les analyses peuvent être réalisées avec l’outil le plus utilisé au monde pour l’analyse de données, à savoir le tableur. La versatilité de l’outil et son abord très simple même pour des non-spécialistes ont fait du tableur l’outil numéro un pour le traitement analytique de la donnée, qu’elle soit ouverte ou pas. Le premier exemple ...