Principes agiles et dynamique des groupes Dynamique des groupes

Une des forces et certainement l’innovation la plus marquante de l’agilité consiste à constituer une équipe autonome et autogérée, capable de réaliser l’ensemble du projet qui lui est confié, à la fois dans son analyse, sa définition fonctionnelle et sa production concrète. Elle est et doit être parfaitement autonome. Qu’elle soit autogérée implique qu’elle n’est pas dirigée, conduite ou gouvernée par un manager dans ses actions quotidiennes.

Attention, il ne faut pas confondre manager et leader, car ce sont deux rôles différents. Le manager peut très bien ne pas être un leader et agir principalement par coercition. De la même manière, un leader peut ne pas avoir de fonction de manager, il inspire mais ne dirige pas.

Ce rôle est très proche du Scrum Master et l’on constate que lorsque celui-ci est imposé à l’équipe par voie hiérarchique, il peut être accepté et légitimé par l’équipe, mais il peut aussi arriver qu’un autre leader émerge au sein de celle-ci, mettant alors en difficulté le Scrum Master dans l’expression de son rôle.

L’émergence d’un leader dans une équipe n’est pas un processus aléatoire ou soumis à des forces mystiques. Une étude de Gibbs...

couv_DP2DIR.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Introduction
Suivant
Cycle de vie de l'équipe