Sommaire

Utilisation des contrôles

La section précédente vous a rapidement montré la structure d’une application WPF. À cette occasion, vous avez pu remarquer que l’interface graphique est composée de contrôles définis par du code XAML ou, plus rarement, Visual Basic.

Ces contrôles font tous partie d’une hiérarchie leur permettant d’avoir des propriétés communes, la plupart du temps liées au positionnement. Chaque contrôle hérite ainsi d’un contrôle parent auquel il ajoute des fonctionnalités de manière à fournir un nouvel ensemble constitué d’un visuel et d’un comportement qui lui est associé.

Visual Studio intègre nativement un concepteur visuel qui permet la manipulation des contrôles d’une manière plus graphique, donc plus simple. Il génère ainsi lui-même le code XAML qui définit l’interface. Contrairement au concepteur visuel Windows Forms, le concepteur de WPF crée un code XAML qu’il est possible de manipuler directement, toute modification du code étant répercutée sur la partie de conception graphique et inversement.

1. Ajout de contrôles

À la création d’un nouveau projet d’application WPF, Visual Studio affiche par défaut plusieurs éléments :

  • l’Explorateur de solutions,

  • la fenêtre Propriétés,

  • une fenêtre d’édition ...