Sommaire

Introduction

Le professeur et académicien français Michel Serres évoque même la digitalisation comme « la troisième révolution majeure après celle de l’écriture puis de l’imprimerie », preuve de son importance sur la société actuelle.

Numérique, digital, numérisation, digitalisation, transformation digitale, ces mots ont-ils la même signification ?

En français, « numérique » s’oppose à « analogique », c’est son sens mathématique. C’est la différence entre l’arithmétique et l’algèbre. La numérisation est la conversion des informations d’un support (texte, image, audio, vidéo) ou d’un signal électrique en données numériques que des dispositifs informatiques ou d’électronique numérique pourront traiter. Les données numériques se définissent comme une suite de caractères et de nombres qui représentent des informations.

Le terme digital est issu de l’anglais (« digit ») qui signifie chiffre. Lorsque l’on numérise, on transforme le support en suite de chiffres (« digits »), c’est la digitalisation.

Mais le terme digitalisation qui a été unanimement adopté concerne aujourd’hui plus qu’une simple conversion, c’est un procédé ...